10 mai 2010

Tu vois, à garder le silence aux yeux des autres, on peut garder bien plus encore.

C’est bien ce que je pensais. On a tout perdu. Cette belle amitié qui nous unissait, elle a fini par s’estomper. Pour laisser place à quelquechose de plus fort, de plus grand ? Je ne sais même plus. J’étais heureuse avec nos semblants de je ne t’aime pas, moi non plus. Et bien déçue qu’ils se soient perdus. Tu vois, à garder le silence aux yeux des autres, on peut garder bien plus encore. Mais dès que le voile est levé, c’est tout qui disparaît.

Posté par Methylamine à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Tu vois, à garder le silence aux yeux des autres, on peut garder bien plus encore.

Nouveau commentaire